Florent Pagny - Les Ombres Şarkı Sözleri

dans ma maison
un étrange phénomène
me rappelle que tu
que tu n'es plus là...
sur les cloisons
des ombres se promènent
et me livrent un curieux combat...
au mépris de ma peine
elles dansent en file indienne
pour me laisser noyé
d'impressions bizarres...
inlassables elles reviennent
comme une douleur ancienne
m'empêcher d'oublier
ce qui nous sépare...
tant d'illusions
qui sait où ça nous mène?
je me sens dans un drôle d'état...
je tourne en rond
a longueur de semaine
a ne rien faire de mes dix doigts...
au mépris de ma peine
elles dansent en file indienne
pour me laisser
noyé
d'impressions bizarres...
inlassables elles reviennent
comme une douleur ancienne
m'empêcher d'oublier
ce qui nous sépare...
ce qui nous sépare...
ce qui nous sépare...
ce qui nous sépare...
ce qui nous sépare...
dans ma maison
un étrange phénomène
me rappelle que tu
n'es plus là...
sur les cloisons
des ombres se promènent
et me livrent un curieux combat...
au mépris de ma peine
elles dansent en file indienne
pour me laisser noyé
d'impressions bizarres...
inlassables elles reviennent
comme une douleur ancienne
m'empêcher d'oublier
ce qui nous sépare...
ce qui nous sépare...
ce qui nous sépare...
ce qui nous sépare...
dans ma maison, y a rien
dans ma maison
Bu şarkı sözü 293 kere okundu.